De la parole aux gestes

Bien que cela soit dans l'air du temps, ma conscience de mon empreinte environnementale existe depuis fort longtemps. Ce sont mes enfants qui ont été les premiers à me sensibiliser par de simples gestes: ne pas faire couler l'eau inutilement en me brossant les dents, ne pas laisser les lumières allumées, faire le tri des déchets adéquatement. Dans les années 90, j'ai posé un geste novateur pour l'époque, j'ai mis en place une pratique de récupération de carton dans un centre commercial.  Je récupère les papiers pour l'impression recto verso, les cartouches d'imprimante, les produits dangereux, le papier journal pour allumer mon foyer. J'utilise ce dernier avec parcimonie lors de pannes électriques ou les jours de grand froid. Beau temps, mauvais temps, je me promène avec ma bouteille d'eau réutilisable.

Et non … je ne suis pas parfaite. Il m'arrive de flancher ou de douter de la destination des déchets. Non, je n'emporte pas encore mes restes de restaurant dans un contenant. Oui, j'utilise encore des sacs Zipbloc … mais je les lave pour qu'ils soient réutilisés. Eh oui! je favorise les marchands locaux, les produits du Québec, le poulet bio. Je n'achète pas de bouteille d'eau. Je prends des sacs réutilisables pour mes courses. Je privilégie la cafetière expresso au café en capsule. J'utilise du savon en barre, du détersif biodégradable. J'ai décliné le dépôt du Publisac à ma porte. Je priorise le papier hygiénique enviro. La sécheuse tourne que pour les serviettes.

Il me reste encore beaucoup à faire. Mon "minding": réduire ma consommation de bien: est-ce que j'en ai vraiment besoin? Donner tout ce qui peut avoir une seconde vie, recycler tout ce qui peut l'être et composter les déchets organiques. Je crois beaucoup aux gestes citoyens, ceux qui ne font pas la manchette, qui ne sont pas toujours répertoriés sur les réseaux sociaux. Pour avoir de l'impact, je pense qu'il faut plus que signer une pétition. Je vous invite à choisir un geste environnemental par semaine, un geste qui n'est pas dans vos habitudes. Je suis assez curieuse de connaître votre bilan à la fin de l'année. On se donne rendez-vous début 2020.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Petit pot de biscuits...

La bénédiction paternelle

Voyeuse